L'OPERA GARNIER

AU COEUR DE PARIS

A PROPOS DE L'OPERA


A PROXIMITE DE L'HÔTEL GRAMONT

L'OPÉRA DE PARIS

 

L’imposant et majestueux Palais Garnier nous ramène au temps de l'empereur Napoléon III. A sa demande, l'architecte Charles Garnier entreprend la construction d'un "nouvel Opéra" à partir de 1861 dans le Paris Haussmannien. Sa construction dure 14 ans, retardée par la Commune de Paris de 1870, et il sera inauguré sous la Troisième République, le 5 janvier 1875. Chef d'oeuvre architectural, à la fois fonctionnel et flamboyant, il s'impose rapidement comme le modèle du Théatre à l'Italienne et demeure aujourd'hui encore l'un des plus beaux théâtres au monde.

QUELQUES REPÈRES

Charles
Garnier


Le génial architecte Charles Garnier a construit l'Opera Garnier, proche de l'hôtel Gramont

En 1861, Charles Garnier est l'architecte lauréat du concours anonyme pour la construction d'un nouvel Opéra à Paris. Il est alors un jeune architecte encore inconnu du grand public et peu expérimenté.

Il consacrera 14 ans de sa vie à la réalisation de ce chef d'oeuvre qui est un des rares bâtiments à porter le nom de son créateur.

Avenue
de l’Opéra


Pour pouvoir se rendre à l’Opéra de sa résidence aux Tuileries, Napoléon III demande au préfet Haussmann de créer l’avenue de l’Opéra.

Opera Garnier by night close to Hotel Gramont

Charles Garnier, ravi qu’une si belle perspective mette en valeur son monument, ne demande qu’une chose : qu’aucun arbre ne soit planté sur les bordures de l’avenue, pour que rien ne puisse troubler la vue des passants !

Quartier
Opéra


L'Opéra Garnier s'intègre au projet de rénovation de la capitale, conçu par le Baron Haussmann, comme un vrai centre urbain, au même titre que les Halles ou le Palais Royal.

Relié aux lieux de pouvoir grâce à une percée le connectant au Louvre, il jouit d'une implantation au coeur du quartier des affaires et au croisement des grands boulevards, haut-lieu de vie mondaine et épicurienne.

UN LAC SOUTERRAIN

LE FANTÔME DE L'OPÉRA

 

 

En 1862, le sol de la zone de travaux est marécageux. Lors de la construction des fondations, Charles Garnier découvre à moins de 8 mètres de la surface une nappe phréatique qu'il ne parvient pas à assècher et qui inonde le chantier. Il décide de construire un cuvelage en béton, sorte de grande protection imperméable, mais l’eau continue de s’infiltrer. Il fait alors preuve de génie : au lieu de d'empêcher l'eau d'entrer dans le bâtiment, Garnier la laisse remplir totalement la cuve... Le cuvelage servira à lester le bâtiment central et à stabiliser l’ensemble !

Il créé ainsi un “lac” artificiel sous l'Opéra. Ce lieu alimentera l’imaginaire collectif, notamment le mythe du fantôme de l’Opéra, inventé par l'écrivain Gaston Leroux en 1910, dont l'histoire a été adaptée au théâtre et au music-hall.

VISITER L'OPÉRA GARNIER

L’Opéra national de Paris vous propose de découvrir les richesses des espaces publics du Palais Garnier.

Vous pouvez réserver tous les jours une visite autonome ou une visite guidée. L'Opéra est ouvert entre 10h00 et 17h00. Vous pourrez passer réservation directement sur le site de l'Opéra Garnier.

L'entrée de la visite s'effectue sur le côté de l'Opéra rue Scribe à environ 700m de l'Hôtel Gramont (voir le chemin).

SITE DE L'OPÉRA DE PARIS

 
Quick Response Code